Dialogue inspiré de faits réels


- Moi : Cette année je suis étudiante.

- L’autre : Quoi ! Encore ?

- Moi : Cette année, je suis étudiante à la Sorbonne.

- L’autre : C’est de gauche, ça, non ?

- Moi : Cette année, les étudiants sont politisés.

- L’autre : Eh bien, t’es pas sortie d’affaire …

- Moi : Cette année, je me sens engagée.

- L’autre : Elle est belle, la jeunesse … Mai 68 revient. Hourra.

- Moi : Cette année, Le militantisme bat son plein. Il est tellement vrai qu'il est cinématographique.

- L’autre : Cinématographique, vraiment ? C’est insensé.

- Moi : Cette année j'ai organisé un événement culturel intitulé « Les Nuits Israéliennes ».

- L’autre : On la connaît ta vie. Mais encore …

- Moi : Cette année, on m'a insultée.

- L’autre : Ah.

- Moi : Cette année, l'antisémitisme m'a touchée.

- L’autre : Toi ?

- Moi : Cette année, c'est trop.

- L’autre : Quand, il y en a trop, il y en a encore.

- Moi : Je déborde, l'eau s'éparpille, je suis inondée. Je coule. Tu coules. Il ou elle coule. Nous coulons. Vous coulez. Ils ou elles coulent. La société française est sous l'eau.

- L’autre : Apprends à nager.

Crédit photo : Google image, livre qui porte le titre : dialogue de sourds

ON PERD DU TEMPS SUR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

IL Y A SOLEIL DONC IL Y A NEWSLETTER

EN VOGUE