Harvey Milk : "Hope will never be silent"


Ce long-métrage rend hommage à l’homme politique Milk. Ce film sert de support à une cause : la reconnaissance de l’homosexualité. Rompre avec l’idée communément admise qu’homosexualité rime avec criminalité.

Le lynchage des homosexuels fait écho à une période sombre de l’histoire de l’humanité : l’épuration orchestrée par les nazis. Cette œuvre dérange, elle rappelle la condition des homosexuels aux Etats-Unis, dans les années 70. On ne peut pas ignorer la violence infligée à ces hommes et à ces femmes. Cette exclusion sociale provoque la formation de micro-sociétés.

Harvey Milk c’est une figure politique, un homme qui s’est insurgé contre cette majorité. Il s’est présenté comme le porte-parole des minorités. Il a normalisé la différence. La différence n’est pas une maladie. Il est légal et légitime d’être non conforme à la norme.

Il a rassuré les exclus sociaux, il leur a donné la chance de vivre ouvertement leur différence. Aujourd’hui l’homosexualité n’est pas une formalité. Elle est stigmatisée. Ce Biopic complète le travail de Milk.

Enfin, ce film, c’est Sean Penn, c’est didactique et c’est excitant.

Vous êtes intrigué : Sa vie sert de manifeste à une cause qui n'est pas perdue. Elle sonne juste à l'heure où un parti d'extrême droite menace le droit à la différence.

Crédit photo : Affiche de campagne

ON PERD DU TEMPS SUR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

IL Y A SOLEIL DONC IL Y A NEWSLETTER

EN VOGUE