Avez-vous déjà passé un concours ?


blog écriture onlitles-a

Le Concours. De Claire Simon

Il y a des gens avec des rides qui estiment si d'autres gens à pantalons pattes d'éléphants incarnent l'esprit FEMIS. Liberté, égalité, cinéma d'auteur façon Bercot.

Cet abri pour le 7e art, n'a rien d'élitiste. Ici, il n’y a pas de favoritisme pour les classes moyennes, pas non plus de mimétisme entre jurés.

Juste des engueulades, des hommes qui se tirent les cheveux enfin ce qu'il en reste, des femmes qui s'arrachent les poils, enfin ce qu'il en reste.

Les autres mâchouillent un stylo Bic qui aimerait bien en finir car il ne tient plus debout.

Ils fument en vrac, entre chaque candidat. La transparence du délibéré est mise à l'honneur comme s'il fallait la faire étinceler.

Un franc-parler est capté par la caméra qui n'en perd pas une miette.

Tout est aspiré, ça rend le reportage absolument impeccable.

Même le rythme des répliques est pris en otage. Tout est restitué, les portes qui rentrent dans les murs, les feuilles qui se frottent, les salives qui se retiennent, les mains qui fabriquent de l'eau, et la chaleur de l'été. Assommante.

Les arguments n'ont pas l'air rationnels. À tous les coups, ces hommes et ces femmes qui jugent, sont sensibles, tout comme l'animal qui se défend d'en être un.

Parfois, la demoiselle aux cheveux qui volent au vent, est charmante, parfois le garçon au parcours de bandit de province a brandi les bons mots. C’est certain, ils seront sélectionnés.

Et puis, les candidats jouent cette vie ou la prochaine. Ils interpellent tant leurs potentiels comiques nous laissent rieurs aux éclats.

Certains vivent sur la lune tant leur tête est bien accrochée à la planète blanche. Certains n'y connaissent rien au cinéma tant ils enfoncent la généralité dans un discours insipide.

Un vrai film de cinéma qui ne peut être vu qu'en salle. Tant la vérité nous éclate en pleine face.

Voici comment l'homme est faillible.

Vous êtes intrigué : Le Concours de Claire Simon a tout pour plaire. Ne le ratez sous aucun prétexte. + : Visionnez la BA, illico sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=246120.html et si vous aimez les concours ne vous arrêtez pas en si bon chemin, il y a l'école du pouvoir - un film sur la sélection des énarques. Crédit photo : Le Concours - le film

ON PERD DU TEMPS SUR

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

IL Y A SOLEIL DONC IL Y A NEWSLETTER

EN VOGUE